Guide d’achat pour choisir la meilleure chandelle pour voiture

Nombreux sont les travaux d’entretien ou de réparation nécessitant le levage d’une voiture. Et bien que l’opération soit des plus courantes, elle n’est pas sans danger puisqu’un véhicule, ça pèse… Certes les traditionnels crics sont assez fiables, mais on n’est jamais à l’abri d’une défaillance. En y faisant un peu attention vous aurez probablement remarqué que certains véhicules en attente de réparation dans les garages sont posés sur de drôles de supports. Il s’agit généralement de chandelles auto, et leur utilisation n’a rien d’accessoire. Voici donc un guide pratique pour vous apprendre comment se servir de chandelles pour voiture ainsi qu’une sélection des meilleurs modèles.

Bien choisir ses chandelles pour voiture

Meilleure chandelle pour voiture : La sélection tout pour la voiture

La chandelle, qu’est-ce que c’est ?

chandelle voitureLa chandelle auto est un dispositif spécial avec généralement une forme triangulaire et une base en forme de trépied ou de carré. De par sa conception, elle permet de garantir la parfaite stabilité du véhicule durant toute la durée des travaux. En réalité, tout garagiste professionnel ou amateur de mécanique auto qui se respecte devrait en posséder une. Le cric est en effet très pratique pour changer une roue. Mais lorsqu’il est question d’effectuer des travaux sous la voiture, sa seule utilisation devient moins évidente. Associée au cric, l’utilisation de la chandelle voiture sécurise davantage le levage et facilite l’exécution de travaux en dessous du véhicule.

Dans quelle situation s’en servir ?

On connaît tous les traditionnels crics hydrauliques et à manivelle ainsi que la grue d’atelier. On ne saurait parler de levage de voiture sans ces outils qu’on ne présente plus. Outils à côté desquels le fait de mentionner les chandelles pourrait paraître superflu. Mais il n’en est rien.

Chacun de ces outils présente en effet de sérieuses limites. Bien que disposant d’impressionnantes capacités de levage, les grues d’atelier sont plus destinées au levage et à la manutention d’éléments du véhicule tel que le bloc moteur. Elles n’offrent pas les supports et la garantie nécessaire pour lever en toute sécurité l’ensemble de la structure.

Quant au cric, ce n’est pas tant sans capacité à lever la voiture qui pose problème. Ce n’est pas pour rien que tous les véhicules en sont équipés. Il a très probablement déjà sauvé la mise à plus d’un à l’occasion d’une roue crevée. L’un des problèmes du cric c’est la hauteur à laquelle il est capable d’élever la voiture. Si son utilisation est parfaite pour changer une roue, elle l’est beaucoup moins s’il faut effectuer des travaux sous le véhicule.

Hormis la hauteur, l’utilisation d’un cric dans ce genre de situation pose également un problème de sécurité. Bien que l’outil en lui-même soit très fiable, il peut être très dangereux de se glisser sous un véhicule dans cette position. Les chandelles auto assurent alors une parfaite stabilité de votre voiture une fois celle-ci surélevée.

La chandelle : accessoire indispensable

L’idéal serait donc de disposer d’un pont élévateur mais cette option est une autre paire de manches. Déjà, un pont élévateur pour voiture est un investissement assez lourd, et le dispositif en lui-même requiert de l’espace. C’est là que la solution de la chandelle prend toute sa valeur. Elle permet de sécuriser le levage et d’éviter ainsi l’accident en cas de défaillance de l’outil de levage. Le mécanicien ou vous-même pourrez ainsi facilement effectuer des travaux sous le véhicule sans avoir à vous préoccuper de la fiabilité du cric. Il peut arriver que le cric lâche ou alors que l’huile contenu dans ce dernier fuit et qu’il descende petit à petit. Les chandelles sont alors indispensables si vous envisagez de travailler sous la voiture.

chandelle auto

Comment se servir des chandelles ?

utilisation chandelle voitureLa chandelle est un dispositif de sécurité. C’est elle qui empêchera la voiture de vous tomber dessus pendant que vous êtes en dessous. Pour votre propre intégrité physique et celle des personnes qui pourraient s’en servir, vous ne devez absolument pas la bricoler. Avant de passer au levage proprement dit, assurez-vous d’installer la voiture sur une surface horizontale. Pour bien utiliser une chandelle la base de celle-ci se doit d’être posée sur une surface plane et stable. L’idéal serait donc de réaliser l’opération à l’intérieur de votre garage, sur de l’asphalte ou du béton. A défaut, un sol gravillonné ou même une pelouse fera l’affaire. Mais dans ce cas, il faudra vous assurer de la stabilité de la chandelle en installant une planche solide sous sa base.

Vous devez également vous assurer que le véhicule reste parfaitement immobile. Il ne doit absolument pas ripper ou glisser. Donc dans le cas où les roues n’ont pas été démontées et qu’elles sont restées en appui au sol, posez des cales de tous côtés.

Il faut savoir que les chandelles ne se posent pas n’importe où sous le véhicule. Afin de garantir l’intégrité de la structure, il est primordial de les poser à des endroits spécifiques. Pour cela consultez le manuel de la voiture. Le constructeur a en effet l’obligation légale d’y indiquer les points de levage chandelles renforcés prévu pour cet usage.

Quelles sont les différentes sortes de chandelles

chandelle à crémaillèreDans le commerce on retrouve souvent les chandelles par paire ou à l’unité. Mais certaines marques ou modèle sont également proposés par lot de 4. Le dispositif est généralement constitué d’une structure pyramidale dont la base est constituée de 4 ou 3 pieds. D’autres modèles par contre présentent une structure cylindrique à base carrée ou circulaire.

La partie supérieure du dispositif comprend une tige perforée cylindrique ou carrée et une goupille de sécurité au bout d’une petite chaîne. Sur certains modèles, cette tige centrale n’est pas perforée. Dans ces cas-là, le mécanisme est appelé chandelle à crémaillère qui, une fois réglé, se sécurise automatiquement sous l’action du poids de la voiture. La tige qui coulisse dans le fourreau central pour permettre d’ajuster la hauteur de levage.

Sur la partie supérieure de la tige perforée se trouve une semelle dont la forme varie selon les modèles. Cette section sert à assurer le contact avec le véhicule pour éviter tout risque de glissement. En ce qui concerne la base de l’instrument, il faut retenir qu’en principe une chandelle à 4 pieds sera beaucoup plus stable qu’un modèle à 3 pieds.

Par ailleurs, chacun des supports doit obligatoirement porter une plaque d’identification conforme à la norme EN 1494. La capacité maximale doit également y figurer. Pour ce qui est des véhicules poids lourds, les modèles de chandelle qui leurs sont destinés sont spéciaux. Facilement reconnaissables à leur envergure, ces chandelles sont massives et disposent d’une hauteur de levage assez inhabituelle.

Comment choisir une chandelle ?

chandelle à goupilleAvec un entretien correct, une chandelle peut servir très longtemps. Les capacités de levage des modèles existant varient de 2 à 20 tonnes, et ils sont assez faciles à trouver. Elles sont généralement faites en acier ou en aluminium et certains modèles sont même pliables pour en faciliter le transport. Voici les différents critères d’achat d’une chandelle pour voiture :

  1. Le tout premier élément à prendre en compte au moment de choisir une chandelle est non négociable. Il s’agit de la qualité de l’appareil. Une chandelle digne de ce nom doit peser un certain poids. Les experts recommandent généralement un minimum de 6 kilogrammes. De la robustesse de la chandelle dépendra l’assurance que vous aurez de ne pas voir l’installation s’écrouler.
  2. Ensuite vient la capacité de levage. Il faut toujours veiller à s’accorder une certaine marge de manœuvre en ne soumettant jamais la chandelle à sa charge maximale. Inutile cependant d’aller chercher une chandelle prévue pour un camion pour le levage d’une petite voiture. Dans le cas d’un véhicule de tourisme, une capacité de 3 tonnes par point de levage sera amplement suffisante.
  3. Concernant les poids lourds, il faudra vous diriger vers des modèles de chandelle spécifiques. Renforcées et plus massives, ces chandelles sont spécialement conçues pour apporter la stabilité et la sécurité nécessaire au levage et au maintien des véhicules tels qu’un fourgon ou un camion. Certains experts recommandent même de doubler les chandelles par point de levage.
  4. Au moment de faire votre achat chandelle auto, vous aurez principalement à choisir entre les modèles à goupille et à crémaillère. Les deux sont bien entendu très fiables. Mais pour ce qui est de la facilité d’utilisation, c’est le modèle à crémaillère qui l’emporte.
  5. Le budget : il va sans dire que c’est finalement l’élément qui déterminera le type de chandelle que vous pouvez vous offrir. Il existe bien entendu une multitude de marques. Mais les prix varient généralement entre 40€ et 80€ la paire ou le lot de 4 pour des chandelles d’une capacité de 3 tonnes.

Ce qu’il faut retenir

Bien que la chandelle soit un outil accessoire aux matériels de levage traditionnels, son utilisation est indispensable si vous envisagez de vous glisser sous le véhicule pour des travaux. On n’est jamais à l’abri d’une défaillance de cric. Pour des raisons évidentes de sécurité, il ne faut jamais bricoler ou modifier soi-même la structure de la chandelle. Elle joue un rôle trop important pour qu’on puisse se permettre une défaillance à ce niveau-là.

Pour le levage du véhicule, les chandelles doivent toujours être posées sur une surface plane et stable. L’idéal serait votre garage ou une surface bitumée. Si les roues sont restées en appui au sol, installer des cales de part et d’autre. Il faut toujours veiller à ne jamais soumettre la chandelle à sa charge maximale. Certains experts recommandent de n’exploiter que 70% de sa capacité totale.

Dernière mise à jour de la page le 2019-12-10